Quand on évoque l’hypnose autour de nous, systématiquement, il vient à l’esprit l’image de personnes sur une scène à mimer la poule ou autre situation humiliante.

Loin de cette image de spectacle, l’hypnose thérapeutique fait désormais partie des thérapies brèves et a fait l’objet d’études médicales très sérieuses. C’est une pratique reconnue et utilisée régulièrement.

Le coté respectueux de l’Être, l’écoute et la bienveillance sont des éléments indispensables pour moi. Et pour toutes ces raisons, l’hypnose m’a attiré depuis longtemps !

En effet, après un parcours paramédical (infirmière) et médico-social, allant jusqu’à des postes de direction, j’ai toujours été très attirée par l’échange et la compréhension humaine de l’autre dans toute sa dimension. Évidemment qu’en tant que cadre, je ne pouvais pas prendre uniquement le coté professionnel du salarié, mais j’étais plus attentive à l’Être Humain.

J’ai constaté que de nombreuses problématiques dans la vie, que ce soit au niveau du corps physique, ou psychologiques avaient un lien avec des émotions, des chocs émotionnels, des traumatismes etc.

Parfois même, la personne pense que le choc émotionnel est dépassé, pardonné, voire même elle connaît la problématique, mais n’arrive pas l’amoindrir pour la dépasser.

Il arrive même que des phrases entendues et répétées pendant l’enfance impacte encore l’adulte dans sa vie. Les MOTS entraînent des MAUX.

L’hypnose est alors d’un secours inouï. Et c’est ce que je constate au quotidien avec mes clients.

Mais c’est quoi l’hypnose thérapeutique ?

La définition habituelle est « un état de conscience modifié », comme un demi-sommeil. Grâce à des phrases, des techniques, je vais emmener le client dans cet état intermédiaire de conscience. Dans cet état, la personne a la maîtrise de tout et entend tout !

” Je peux ainsi m’adresser directement à l’inconscient de la personne.”

C’est bien l’inconscient de la personne concernée, et non pas le praticien, qui va modifier, alléger, trouver les ressources nécessaires pour que le client aille mieux et rende sa vie plus fluide.
Avant de recevoir un client, je prépare la pièce qui va l’accueillir. La démarche de la personne est pour moi Sacrée. Elle sollicite un thérapeute pour l’aider dans toutes ses dimensions. De ce fait, j’ai mon rituel pour préparer ma pièce et me préparer, pour honorer la confiance émise.


Mais pourquoi solliciter un praticien en hypnose ?

Les demandes des clients peuvent être très variées. Ainsi l’écoute et la bienveillance sont des qualités, me semble-t-il, essentielles pour pouvoir les accompagner. Et après un échange avec le client, nous pourrons déterminer, ensemble, la priorité.

Alors pour qui et pourquoi ?

J’en ai déjà parlé longuement : toutes les problématiques émotionnelles telles que les deuils, les agressions, les burn-outs, le stress, les violences quelles qu’elles soient, les phobies, les ruptures, les accidents, les événements posts traumatiques ..etc
Et bien sûr : couper les liens toxiques !

Évidemment, il est connu que le praticien en hypnose peut être sollicité pour toutes les addictions (tabac, alcool, etc..) . Il est possible d’arriver à un sevrage en quelques séances.


Mais ce qui m’intéresse particulièrement, c’est de comprendre l’événement émotionnel déclencheur de cette addiction. Si le client est d’accord, je lui propose dans un premier temps de travailler sur les émotions avant d’engager l’arrêt de l’addiction.
Je suis très attentive et respectueuse de la démarche du client souhaitant aller mieux.


Je fais naturellement le lien avec mon ancien métier d’infirmière : avant de mettre quelque chose de propre permettant la guérison, on nettoie !! Alors pourquoi ne pas le faire avec l’inconscient !!

• Le poids : autre utilisation connue de l’hypnose. Ne dit-on pas que nous mangeons nos émotions ??!!
Cela peut s’adresser aussi à tous les troubles liés à l’alimentation de la boulimie à l’anorexie. ( en accord avec les médecins)

• Aide à la Gestion de la douleur : utilisation connue dans le domaine médical et en milieu hospitalier.
En consultation, le praticien pourra aider le client à trouver des ressources inconscientes pour dépasser la douleur.

Mais attention, l’hypnose est un outil complémentaire dans une démarche thérapeutique.

C’est un élément pour un aller mieux dans toutes ses dimensions avec d’autres pratiques (soins énergétiques, corps médical etc …) . En effet, il ne pourra remplacer l’accompagnement médical. Il n’est pas question d’arrêter un traitement prescrit. De la même façon, même si je suis infirmière diplômée, je ne permettrais pas de poser un diagnostic.
• Accompagnement de la future maman grâce à l’hypnose
C’est une spécialisation que je ferais prochainement grâce à Lise Bartoli. J’ai hâte !!!

Quelle belle reconnexion à soi et son futur bébé grâce à l’hypnose !!

• Confiance en soi, estime de soi, réussite des projets
Il est aisé de retrouver ces sentiments grâce à l’hypnose.
• Troubles du sommeil
• Migraines
• Et beaucoup d’autres…

L’hypnose va permettre de « travailler » avec l’enfant intérieur toujours dans le but de réconciliation avec Qui On Est.

Dans la même pratique d’utiliser la ligne du temps, il est possible aussi d’utiliser l’hypnose pour accéder aux vies antérieures et l’entre deux vies. C’est une formation que je suis en train de finaliser grâce à l’IIHS.

La démarche n’est pas « juste d’aller voir » mais comment une vie antérieure peut nous aider dans cette vie-ci, à comprendre les événements, les difficultés, les peurs que nous avons. Nous pouvons trouver des ressources pour nous aider dans cette vie. C’est aussi guérir des blessures d’âme d’une autre vie dans une dimension Sacrée.
De nombreux ouvrages ont été publiés à ce sujet comme ceux de Mickael Newton (notamment Souvenirs de l’Au-Delà) ou les recueils d’Edgar Cayce, par exemple.

Existe-t-il des contre-indications à l’hypnose?

Bien sûr qu’il existe des contre-indications. Dans un premier temps, je vais commencer par les personnes qui viennent « pour voir » mais qui n’adhérent pas à l’hypnose. Ce n’est pas une contre-indication, mais j’encourage ces personnes à passer leur chemin et garder leur argent. Pour toute thérapie, la confiance et l’envie d’aller mieux sont primordiaux.


Les vraies contre-indications à l’hypnose :

Toutes les pathologies dites dissociées (schizophréniebipolarité, psychotiques ..etc) avec des troubles de la personnalité.

Comment savoir si la séance d’hypnose a fonctionné et quels vont être les résultats ?

C’est une question qui m’est parfois soulevée. Et bien déjà, je peux constater si la personne s’est trouvée en transe hypnotique. Le client peut aussi le partager.
Le constat des réactions du corps aux questions posées permet d’affirmer la communication avec l’inconscient.

Et puis surtout, les images visualisées par la personne sont singulières et n’étaient pas du tout attendues. Elles peuvent surprendre le client. Ces images n’étaient pas formatées initialement par le mental ..Le client n’est pas venu avant avec son listing d’images à proposer !! 

Peut-être aussi des émotions ont pu être exprimées pendant la séance, des émotions non-programmées et non prévisibles.

Les résultats d’une séance peuvent être très rapides, par exemple :

« Après 4 interlocuteurs différents en hypnose sans résultat (une séance pour soi est toujours plaisante à défaut d’être efficace). Je remercie Mme Gagneron pour son écoute et son efficacité, les résultats se font ressentir dès la première séance meilleur sommeil et perte de poids ! Merci beaucoup »

Les clients s’attendent souvent à avoir un résultat immédiat après la séance. Mais ce n’est pas toujours aussi visible.
Cela peut s’exprimer de façon plus subtile avec peut-être plus de fluidité dans la vie, des émotions moins présentes, sur lesquelles « on s’en fiche » sont observables. 

Parfois, les clients se sont aperçus que des situations, qui auraient été difficiles à vivre ou qui auraient déclenché une réaction, n’ont plus d’impact dans leur vie.
Dans la semaine voire les suivantes, il peut y avoir une fatigue, parfois des émotions des larmes, le temps que l’inconscient se réorganise, remette tout en place et digère ce qui a été allégé.

Je ne sais pas ce que l’inconscient de la personne a voulu alléger, trouver les ressources et mettre de la fluidité dans sa vie donc je suis moi-même émerveillée et agréablement surprise des résultats dès la première séance. 

Voici quelques témoignages après les séances d’hypnose, par exemple :

Mme Gagneron s’est montrée à l’écoute, elle sait mettre à l’aise et en confiance. Merci pour cette séance, je me suis délestée de problématiques bien ancrées. J’ai retrouvé un sommeil profond très rapidement. Merci Mme Gagneron et continuez à prendre soin de nous.

« Suite à mes séances d’hypnose avec Mme Gagneron, je suis très satisfaite du résultat et du changement positif dans mon quotidien !
En effet je relativise beaucoup mieux les problèmes , je me sens confiante et je ne me préoccupe beaucoup moins du regard des autres et je suis beaucoup plus mes envies et c’est pour moi un énorme poids en moins !!!
Et ce, en très peu de temps !!!
Merci pour vos bons soins ! »

Combien de séances pour obtenir un résultat ?

Il faut dans un premier temps déterminer un objectif atteignable avec la personne, en identifiant la problématique qui semble la plus juste.
Et comme je l’ai évoqué, les résultats dépendent de l’inconscient de la personne ! Je préconise au minimum deux séances pour qu’un mieux s’installe pour le client, et qu’il s’allège et se retrouve en tant qu’Être, un humain.

Comme vous pouvez le constater l’hypnose peut être d’un grand secours !

 Je reste fascinée par les possibilités de l’inconscient de chaque individu pour trouver et retrouver ses propres ressources afin d’aller mieux, rendre son quotidien plus fluide, guérir ses blessures d’âme dans cette vie. Mais il ne faut pas oublier que l’hypnose est un outil s’adressant à une de nos pluralités de notre Être. D’autres outils vont aussi aider dans une dimension physique mais aussi subtile. Tout est lié et ne fait qu’Un.

Je vous souhaite de faire confiance à votre inconscient et de vivre une belle séance.

Article rédigé par Karine Gagneron, hypnothérapeute pour Infinita, le magazine de Sophie Vitali septembre 2021

Site web : www.karine-gagneron.fr

Facebook : Karine Gagneron Hypnothérapeute 44