Qu’est-ce que le mauvais œil ?

Si le mauvais œil a perdu de sa popularité, il n’a toutefois jamais cessé d’exister aux quatre coins du globe, provoquant ainsi à la fois la ferveur et l’hostilité. Omniprésente, cette pratique s’est davantage étendue.

Chaque jour, nous subissons ses nombreuses influences de façon quotidienne sans le savoir.

Cécile Dalet, médium et sophrologue, nous aide à comprendre le mauvais œil, à le reconnaître, et à s’en protéger.

Des chamans autochtones africains jusqu’aux sorcières du Moyen-âge, en passant par le mouvement New Age, le mauvais œil n’a jamais fini de nous interroger sur la véracité de cette manifestation. Fabulation pour les uns, folklore pour les autres. Aujourd’hui, on considère le mauvais œil comme une pensée collective tombée en désuétude.

Et pour cause, le mauvais œil n’est ni une fabulation, ni un folklore, mais une pratique ancestrale et adaptable. C’est une erreur de penser que le mauvais œil ne subsiste plus. Ce n’est pas parce qu’on n’épilogue plus sur ce sujet qu’il n’est plus d’actualité. Pourtant un très grand nombre de divorces, de chômage, de maladie, et des déséquilibres mentaux résultent souvent d’un mauvais œil.

Au cours de notre vie, nous avons tous plus ou moins dit ces expressions connues « ne me porte pas la poisse ! » , « tu vas me porter la guigne, ou me porter l’œil ». Certains refusent qu’on leur souhaite bonne chance par crainte d’échouer, alors on leur dit un juron à la place. Il faut bien reconnaître qu’il y a une appréhension, plutôt karmique dans cette affirmation.

Jadis , les anciens savaient fort bien reconnaître un œil mauvais et avait accès à de nombreuses solutions à portée de main pour s’en prémunir.

De l’ail pour les uns, une pierre de corail pour les autres. Toutefois, qu’en est-il vraiment ? Aujourd’hui, chaque individu a établi une certaine définition sans vraiment lui donner une explication achevée. Sa description brossée est à la fois claire et imprécise, les synonymes multiples. 

Comprendre le mauvais œil

La définition populaire et arbitraire veut que l’on considère que seul le regard méchant est porteur d’un mauvais œil. Or, la définition est inexacte ou incomplète. Il existe un réel espace entre la vue et le regard et l’intention. La vue est le sens de l’œil, elle est à l’œil ce que l’ouïe est à l’oreille, l’esprit est à la conscience.
Ce qui signifie, que l’organe n’est pas un indicateur factuel. Mais le regard oui. Et l’intention l’est davantage.

Sans intention consciente ou subconsciente, le mauvais œil n’existerait pas. Tout se passe dans l’esprit du personnage, donnant un sens au regard.
Sans signe avant-coureur, un mauvais œil ne peut point se présenter. Différents éléments indicateurs peuvent rentrer en ligne de compte. Sa manifestation laisse inaperçue, sauf quand les problèmes apparaissent et se multiplient. 

Autrement dit, on s’en aperçoit sur le tard. Il est presque impossible de le prévoir à l’avance de s’en protéger, sauf si vous avez expérience en matière, mais encore faut-il savoir comment, tant il existe de nombreuses façons de l’épandre.

Le mauvais œil se traduit par une répétition de situations négatives.

Elle a pour dessein d’empêcher la personne d’évoluer et de réussir sa vie. Cette pratique plonge la victime dans un auto-envoûtement capable de déclencher une auto-destruction d’elle-même et de sa vie entière, voire même de son entourage. Toutes les choses acquises et/ou en projet qui lui sont liées se décomposent.
Lorsque la victime est atteinte d’un mauvais œil, tous les domaines généraux de sa vie peuvent être contaminés. 

Bien que le domaine atteint en priorité, en était la cible primordiale. Un mauvais œil agit très souvent tel un ver rongeant la pomme. Tel un cancer comme fléau qui règne dans notre monde actuel.


Cela soulève une question : Comment faire ? Rien de mieux que de comprendre les mécanismes pour les déjouer. Toutefois, il existe des outils capable de déterminer si oui ou non vous avez été touché par le mauvais œil. Les supports ont la capacité de vérifier de quelle manière nous avons été atteint.

L’emprise du mauvais œil

L’emprise a pour notion le totalitarisme, le despotisme et l’oppression. Il est possible d’être oppressé par différentes causes : la pression médiatique, la pression politique, la pression médicale, la pression familiale, la pression amicale, l’autopression individuelle (autosabotage) Toute pression liée à une cause spécifique.

Quelle soit présente ou omniprésente, l’emprise est une influence revêtant un caractère insidieux qui s’insère en nous pour désamorcer nos propres codes, créant une soumission. La victime n’est plus en capacité de manager son Être entier. Ses pensées naviguent la plupart des cas dans le flou. Les manettes ne lui sont plus
en sa possession. 

Les manifestations internes sont nombreuses, le ressentis est semblable tels qu’ une gène, un inconfort, une angoisse, une oppression souvent thoracique, une nervosité incertaine… etc. Par conséquent, il existe encore d’autres manifestations résultant d’un mauvais œil. Ces descriptions ne sont qu’une globalité.

Le jeteur de mauvais œil

Notre époque contemporaine a créé une légion d’égoïstes, où la jalousie est présente, nous y trouvons remarquablement des assoiffés d’argent et de pouvoir, auxquels on pourrait attribuer la jalousie, l’envie, l’avarice… Certains traits de caractère maladif chez ces individus, où la compétitivité bat son plein, et la
solidarité absente.

Il existe d’autres tas de caractères archétypaux comme l’égoïsme également. Cette liste dattribut n’est pas exhaustive. Bien entendu, les contextes sont également illimités pour soustraire une personne de son bonheur. Toutefois, il règne un profil type dans chaque homme. Beaucoup croient pouvoir faire justice eux mêmes. 

Malheureusement, entre la justice des Dieux, et la justice des hommes, il y a un fossé béant. Son sujet de capture est l’empathie. L’empathe est une proie parfaite pour lui, car facile d’accès. Son domaine de prédilection est de l’assujettir par divers moyens qui lui sont propres. L’empathe revêt plusieurs aspects qui le définissent comme étant un objet facilement influençable, et envoûtable, de façon consciente ou subconsciente. 

La sorcellerie

La spécification du mauvais œil ne rentre pas dans la nomenclature de la sorcellerie bien que celle-ci soit étroitement liée. Le mauvais œil est situé à cheval entre le sortilège et la malédiction.

La sorcellerie s’appuie sur des supports, des sortilèges concrets plutôt qu’abstrait comme l’enchantement, contrairement au mauvais œil. Mais cela ne dit pas que ces supports n’apportent pas l’œil non plus. Tout dépend de ce que l’on en fait.

Pour créer un sort, la plupart des ingrédients, dont un sorcier a besoin, se trouvent en cuisine. Le hoodoo est le moyen le plus largement utilisé, une sorcellerie issue des campagnes, que beaucoup ont recours par sa facilité d’utilisation. Si à l’époque, on utilisait les animaux comme appât, la sphère virtuelle a permis d’élargir le champs d’influence. L’utilisation des données telles que les photos sont facilement récupérables.

La sorcellerie s’est étendu de façon complexe.

Mais en ce qui concerne les objets occultes, sans connaissance requise sur l’œuvre, il est préférable de se documenter sur son concepteur, sur son histoire, et de son mode d’emploi avant de se le procurer. La plupart des cas, il s’agit d’une charge, ou de la présence d’une entité à l’intérieur. Il est rare qu’un vendeur vende ce
genre d’outil potentiellement dangereux. Sauf cas particulier et s’il est passé dans les mains d’un malhonnête, car la plupart des outils de ce type sont consacrés avec le consentement de l’acheteur.

L’entité à l’intérieur sert de génie pour aider la personne dans la résolution de son problème. Il apportera de l’influence. Dans le cas contraire, si vous vous trouvez en possession d’un objet vaudou africain par exemple, il est conseillé de l’amener dans une boutique africaine spécialisée qui saura vous aider, sinon la personne peut devenir l’esclave du génie.

Même si, ils s’ouvrent uniquement par le rite, souvent par don du sang, le génie est un esprit dotée d’une intelligence, il a donc la possibilité d’hypnotiser la victime pour l’attirer à lui afin qu’il se nourrisse et survive, même si on ne le voit pas physiquement. 

Il est donc déconseillé de tenter quoi que ce soit, ce n’est pas à l’esprit de régler nos problèmes, sans connaissance pré-établis, les pépins qui arrivent résultent souvent de nos méthodes (erronées), et celles-ci dépassent souvent la demande…

Lorsqu’un problème relève d’un cas occulte, il est conseillé de faire appel à des initiés tels qu’un mamboqui travaille dans le désenvoûtement de ce type, dont la dissolution des sorts est différente du mauvais œil.

Se protéger contre le mauvais œil, avec sa conscience, en 3 temps :

La sophrologie, le magnétisme, et l’hypnose sont des recours reconnus, ils peuvent par conséquent soustraire un envoûtement psychologique ou énergétique. La psychothérapie suggestive est une solution remarquable pour réveiller, et réorienter la conscience de la personne vers elle-même, et l’amener dans le rétablissement de son âme.

La première et meilleure attitude face à un mauvais œil, c’est d’avoir foi en votre mental. Toute personne qui subit un mauvais œil est naturellement un empathe. 

Parmi les 60 000 pensées que nous avons chaque jour, 90 % de nos pensées sont issues des pensées extérieures. Le reste sont nos pensées comportant nos
rêves/imagination, nos projets, nos souvenirs, nos réflexions, dans un unique but : avancer. Pour ainsi dire, un mauvais œil, lui vous fera faire du surplace, il vous empêchera d’avancer. Les lois de l’univers sont immuables, s’il y a une loi impossible à déroger, c’est bien celle de l’évolution constante. 

LA BULLE

1. Ne réagissez pas. Le principe est de vous contrôler. Si quelqu’un vous provoque parce qu’il est en colère, et que vous souhaitez contre-attaquer pour vous venger, oubliez tout de suite cette solution. Vous êtes seulement en train d’absorber son émotion, de vous identifier à cette personne. Une personne négative qui
attaque est un vampire, il mord ses victimes et ces dernières deviennent à leur tour vampire.

Donc évitez ce genre de chose, vous ne ferez que faire d’autres victimes autour de vous, par des actions inutiles. Tout ne mérite pas une réaction. La colère n’est qu’un exemple, qui peut être remplacé par une autre émotion ou action, comme celle de la séduction. Un mauvais œil a pour principe une suggestion.

2 . Rectifier l’énergie au lieu de l’absorber, c’est une compétence que tout empathe devrait maîtriser. Cette correction permet de transmuter l’énergie. L’objectif de la transmutation est de maintenir ses distances. Rien de plus. Ne vous identifiez pas aux émotions des autres. Regardez, mais n’absorbez pas. 

Soyez totalement NEUTRE. Votre intention est un pouvoir, il en est tout à fait capable de faire cela. Notre conscience est une
machine monstrueusement magique !

Mauvais oeil et envoutements par Cecile Dalet pour le blog de Sophie Vitali

3 . Ayez confiance en vous. Un empathe doit pouvoir avoir confiance en lui-même pour maîtriser l’énergie n’importe laquelle. La confiance est une compétence innée qu’il faut aller chercher simplement en ayant recours au lâcher prise. Parfois cela demande un peu de travail, quelques séances d’hypnose, ou de sophrologie, pour atteindre la paix intérieure. La paix et la confiance sont deux notions concomitantes, ces bases se cultivent simultanément.

Si vous avez des difficultés à prendre possession de votre mental, et de vos ressources intérieures, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour vous aider. Peut-être d’abord voir un initié pour procéder à un désenvoûtement, et ensuite suivre des séances d’hypnose ou de sophrologie, voir de psychothérapie si
vous avez un travail à faire sur vous-même comme la confiance en soi avant d’accéder à la maîtrise de vos propres moyens.

Si vous ne le faites pas, le travail ne sera que reporté jusqu’à que cela vous arrive à nouveau pour finalement vous décider à travailler cette petite faille, et qui vous permettra de vous « bétonner ».

Cécile Dalet est médium, magnétiseuse et sophrologue. L’objectif transversal de ses activités est le rétablissement des structures fondamentales de l’âme. Le pouvoir de la médiumnité est son premier ouvrage. Elle nous livre dans son second opus, l’histoire du mauvais œil, les pratiques qui perdurent dans les quatre coins du globe, les techniques et les moyens de s’en préserver.

Pour en savoir plus sur Cécile Dalet

Cécile Dalet auteur du livre : Mauvais œil et envoutements | Sophie Vitali
Site web
Le pouvoir de la médiumnité: Apprendre et se perfectionner par Cécile Dalet
J’achète !
MAUVAIS ŒIL ET ENVOÛTEMENTS
J’achète !