Fake / No fake quand le paranormal fait son cinéma !

Chapitre III : The Shining par Sophie Vitali.

 

Aujourd’hui, je souhaite vous parler de ce film culte que j’adore ! The Shining réalisé par Stanley Kubrick qui est selon moi un réalisateur grandissime et j’en suis complètement fan !

Pour les besoins de cet article, j’ai revu ce film et selon moi, il n’a pas pris une ride et la moquette psychédélique non plus ! Jack Nicholson dont le rôle lui va à merveille est fantastique ainsi que le jeune garçon : Danny Lloyd.

Ce film est adapté du roman de Stephen King et sort en salle en mai 1980. Il aura un succès mondial immédiat avec plus de 1,8 millions d’entrées et rapportera plus de 44 360 123 $ !

L’histoire du film d’horreur, The Shining :

 

Un écrivain et ancien alcoolique du nom de Jack Torrance accepte le poste de gardien de l’hôtel Overlook. Cet établissement est isolé en plein cœur du Colorado dans les montagnes rocheuses. Complètement déserté par la clientèle l’hiver, l’hôtel possède un bien sombre passé.

On y apprend dès le début du film que l’ancien gardien Brady est devenu fou et a tué ses deux petites filles et sa femme avant de se suicider. Ambiance !

Jack prend possession de son nouveau poste accompagnée de sa femme Wendy et de son fils Danny. Rapidement, le jeune garçon fait la connaissance du chef de cuisine possédant comme lui “le Shining”. Jack perd pied et semble être sous le contrôle des forces sombres résidant dans l’Overlook, la folie le gagne. Tout au long du film, Danny développe ses capacités de médium ainsi que la télépathie.

Si l’issue du film est plutôt positive avec la fuite de Wendy et de son fils, la mort de Jack et son apparition dans une photo fixée au mur peut laisser le spectateur perplexe… Et c’était le but de Stanley Kubrick !

Le film d’horreur : The Shining est inspiré du livre Shining, l’enfant lumière écrit par Stephen King en 1977.

Le film d'horreur : The Shining est inspiré du livre Shining, l'enfant lumière écrit par Stephen King en 1977.

Le romancier est l’auteur de nombreux ouvrages horrifiques dont : Simetierre, Christine, Jessie, Carrie entre autre et bien sûr : Shining, l’enfant lumière. Si la plupart de ces livres ont été adaptés au cinéma, Stephen King ne fut pas satisfait de cette adaptation qui selon lui n’avait rien à voir avec son ouvrage.

Ce qui nous intéresse dans ce nouveau chapitre, c’est l’inspiration de l’auteur. Dans ma jeunesse, j’étais férue de ses romans ! Avec le recul, je me dis que son inspiration venait certainement de ses propres expériences ou perceptions. Pour ce qui est du livre Shining, c’est une certitude !

Stephen et Tabitha King ont séjourné à Stanley hôtel en octobre 1974, situé à Estes Park dans le Colorado. Ils passèrent une nuit dans la fameuse chambre 217 qui devint 237 pour le film alors que l’hôtel était sur le point de fermer pour l’hiver. Ils étaient donc les seuls clients…

La première nuit fut houleuse pour Stephen King qui se réveilla en sueur après avoir visualisé son fils de 3 ans fuyant une boule de feu dans les couloirs sans fin de l’hôtel. Il rapporta aussi avoir vu un jeune garçon se rendant dans sa chambre… Impossible ou pas !

Rappelez vous le couple King était les deux seuls résidents de l’hôtel ! Ni une ni deux, dès son retour, le romancier se lance dans son nouveau roman : Shining… Qu’elle n’a pas été sa stupeur lorsque Stephen fit des recherches sur l’hôtel ! En effet, cet établissement à la réputation d’être le plus hanté des Etats Unis !

Le Stanley Hôtel source d’inspiration pour le livre : The Shining

Le Stanley Hôtel a été débuté sa construction en 1907 pour s’achever deux plus tard. Il comporte 142 chambres et possède une vue panoramique sur les montagnes rocheuses principalement le pic longs.

Son propriétaire Freelan Oscar Stanley est un inventeur d’automobile et homme d’affaires ayant fait fortune au début du siècle. Cet endroit n’a pas été choisi au hasard ! En effet, c’est pour soigner sa tuberculose et sur les conseils de son médecin qu’il entreprit ce projet grandiose. 

Destiné à une clientèle très aisée, on raconte qu’il triait lui-même sur le volet les personnes à la réception. Pas question pour lui que l’hôtel abrite des clients n’étant pas de la haute société ! 

Le film d’horreur : The Shining de Stanley Kubrick n’a pas été tourné au Stanley Hôtel !

Non ! L’hôtel que vous avez vu dans le film avec Jack Nicholson n’est pas le Stanley Hôtel. Cependant, Kubrick se serait largement inspiré des lieux (la moquette et les toilettes rouges feu que nous n’oublierons jamais !). Il a également ajouté le labyrinthe de haies à l’avant de la propriété et un peu moins de la description du roman de Stephen King.

 Toujours est-il que Stephen King pour contre carré le film The Shining dont il dit que l’adaptation de son roman est plus que médiocre a choisit de faire le tournage de sa mini-série dans le Stanley Hôtel en 1997.

La mini-série Shining comportant 3 chapitres n’est disponible qu’en DVD et c’est dommage ! Seul TF1 l’a diffusée en France en 2000. Bref, revenons à ce qui nous intéresse !

Le Stanley Hôtel est il vraiment hanté ?


Pour vous apporter cette réponse, j’ai fait des recherches poussées pendant plusieurs jours et recouper les informations. Les phénomènes paranormaux observés ont débuté avec la mort d’une certaine gouvernante en chef prénommée Elizabeth Wilson grièvement blessée le 25 juin 1911 par une explosion dans sa chambre. Bien que celle-ci y survécut et décéda bien des années plus tard, certains témoins disent avoir aperçue son fantôme régulièrement.

Ce spectre a été vu en train de rangé des vêtements ou de déplacé des valises dans la chambre… 217 !
Il y a également eu un certain nombre d’autres récits détaillant des bruits inexpliqués entendus, des silhouettes vues et des objets personnels volés ou cassés.

The Shining : Qui sont les fantômes qui hantent le Stanley Hôtel ?

  • Plusieurs fantômes hanteraient les lieux notamment le Comte de Duraven auquel Oscar Stanley a acheté le terrain pour bâtir l’hôtel. Ce spectre apparaîtrait régulièrement dans les fenêtres et sur les murs de la chambre 407. Cette entité aurait des gestes déplacés envers les femmes…
  • Freelan Stanley et sa femme Flora apparaîtraient régulièrement en tenue de soirée. Mais pas seulement, Flora jouerai du piano la nuit dans le grand salon.
  • Lucy, une jeune fille de 13 ans ayant cherché refuge dans les sous-sols de l’hôtel et qui serait morte de froid et faim à proximité de l’établissement. C’est certainement le fantôme le plus vu par les employés du Stanley hôtel avec celui d’Elisabeth Wilson.
  • Elisabeth Wilson que j’ai évoqué plus haut, la gouvernante ayant été blessée en allumant sa lanterne dans la chambre 217.
  • Un petit garçon hanterait la chambre 418. Il errerait en appelant sa nounou. Serait-il celui aperçu par Stephen King ? Plusieurs clients et employés affirment avoir entendu des rires d’enfants dans les couloirs du quatrième étage.
  • Paul décédé d’une crise cardiaque alors qu’il travaillait sur le chantier de l’hôtel.
  • Certains diront avoir aperçu également le fantôme d’un cow-boy dans la chambre 428. Ce spectre apparaît dans un angle de la pièce et se retire dès qu’on lui demande. Très affectueux, il embrasserait sur le front les clients prêts à s’endormir…
  • Le fantôme d’un voleur aurait prit ses quartiers dans la chambre 401 où l’on entend le plus le grondement de l’ascenseur.

Des phénomènes paranormaux fréquents et observés par de nombreuses personnes.

Photo prise par une famille en séjour au Stanley hôtel crédit Mausling
Photo prise par une famille en séjour au Stanley hôtel crédit Mausling

Photo prise par une famille en séjour au Stanley hôtel crédit Mausling

@crédit Paris Match Lucy, la petite fille fantôme du Stanley Hôtel
@crédit Paris Match Lucy, la petite fille fantôme du Stanley Hôtel

@crédit Paris Match Lucy, la petite fille fantôme du Stanley Hôtel

Ainsi ont été rapporté des phénomènes de voix sourdes et métalliques, de sensations de mains invisibles sur le corps, des lumière vacillantes, des cris et rires d’enfants, des courants d’air, déplacements d’objets et bien d’autres phénomènes inexpliqués.

Ce qui est intéressant dans ce cas de hantise, c’est que les témoignages des clients ou employés ne font jamais mention de terreur. Et si finalement le Stanley hôtel était juste rester figé dans le temps ? 

Peut-être que sa situation géographique favoriserait une porte ouverte vers d’autres dimensions ou un autre espace-temps ? Mais alors les fantômes seraient ils tous gentils ? 

J’ai lu des articles avec des versions différentes et des chasseurs de fantômes préférant le sensationnel plutôt que l’information réelle. Comme tout lieu historique, cet hôtel est certainement visité mais comme d’autres lieux ou votre maison… Jim Carey aurait dû y passer une nuit lors du tournage à proximité du film Dumb and Dumber. Selon la presse, il aurait fui l’hôtel ne se sentant pas à l’aise.

Cette histoire de lieu hanté me rappelle celle du château de Versailles avec le récit de ces deux touristes anglaises ayant rencontré Marie-Antoinette en 1901…

Je me suis intéressée au avis client du site Tripadvisor pour connaitre le ressenti des clients et je n’ai trouvé que celui-ci rapportant des phénomènes inexpliqués sur des centaines d’avis…

Marcus T : Nous avons séjourné au Stanley en juin 2011. C’est un endroit magnifique avec une histoire riche. Notre chambre au 4ème étage était spacieuse et confortable, et oui, hanté. À 2 heures du matin je me suis levé à la très réelle sensation de quelqu’un tirait la couverture au pied du lit. Encore il n’y avait personne ! C’est arrivé plusieurs fois …

Pourquoi ne pas vous faire votre propre idée et visiter l’hôtel qui a inspiré le film The Shining ?

The Stanley Hôtel, Estes Park

Le Stanley Hôtel est un splendide établissement, j’ai pu lire que la restauration y est excellente et que son bar à Whisky vous propose environ 12 000 bouteilles de grand crus. Vous pourrez également faire de nombreuses visites notamment une visite nocturne pour découvrir l’hôtel et ses secrets.

Site web : The Stanley Hôtel

De 300 € à 799 € la nuit selon l’ébergement, inutile de préciser que les chambres 217, 401, 407 et 428 sont à réserver plusieurs semaines à l’avance.

Attention ! Vous ne serez pas seul pendant la nuit…