La voyance peut-elle devenir addictive?

La voyance, qu’elle soit ou non réalisée par de vrais professionnels, peut rapidement devenir addictive. En effet, nous sommes régulièrement confrontés à des interrogations dans tous les domaines, notamment :

Sentimental : ruptures affectives, déchirements dûs à des triangles amoureux, déceptions, trahisons, projets rompus sans explications, silences à répétition, secrets, adultères, mensonges, doutes, …

Professionnel : problèmes avec ses supérieurs, commérages entre collègues, méchancetés à notre encontre, promotions hypothétiques, avenir de l’entreprise, interrogations liées au chômage, litiges avec notre employeur, …

Financier : incertitudes face à une demande de crédit, interdiction bancaire, fins de mois difficiles, …

Familial et amical : conflits avec un parent, une sœur, un frère, un ami, des enfants, …

Judiciaire : issue du divorce, garde des enfants, pension alimentaire, litiges liés aux successions, querelles entre voisins, arnaques sur le web, litiges avec un assureur ou un propriétaire, …

Ces questions font partie de notre quotidien et peuvent rapidement devenir un véritable casse-tête ainsi qu’un fardeau obsédant.

Nous sommes alors tentés de consulter une voyante en mettant tous nos espoirs dans ses capacités de divination. Que la voyante ait vu juste ou non, nous pouvons être amenés à chercher un deuxième avis auprès d’un autre Puis un autre… Puis vient une question en rapport avec un autre sujet… Puis nous constatons qu’une prédiction ne s’est pas réalisée, et nous reprenons contact pour obtenir des explications…

Dans l’au-delà, le temps n’existe pas. Les voyants ne peuvent que dater approximativement les prédictions, selon les informations reçues par nos guides, oracles, boules de cristal, pendules Cependant, la voyance n’est pas une science exacte. Et nous ne sommes que des humains.

Sophie Vitali

Les médiums, voyants et chamans n’ayant pas les même perceptions, un certain flou peut rendre difficile votre façon d’appréhender les problèmes.

Certains cabinets de voyance pratiquent la voyance avec complaisance afin de satisfaire leurs consultants et les inciter à les recontacter.

Chez Infinità Corse Voyance, ces pratiques sont interdites et font partie des mentions de notre charte de déontologie. Elle ont été rédigées par Sophie Vitali, membre et voyante reconnue par lInad. Nous ne voyons aucun intérêt à vous faire espérer un impossible retour amoureux. Nous préférons que nos consultants nous raccrochent au nez !

Sophie Vitali lutte contre le charlatanisme qui discrédite les vrais médiums, voyants, magnétiseurs…

Ressentez-vous le besoin de consulter plus que de raison, que cela est devenu une habitude ? Qu’une journée sans consultation de voyance ou guidance médiumnique spirituelle est une journée qui vous déprime ? Alors faites-vous aider en consultant un psychologue, ou en demandant conseil à un centre spécialisé dans les addictions.

Une addiction peut altérer votre confiance en vous, vous faire perdre le sens des réalités, vous retirer la notion de libre-arbitre et vous mettre dans des situations financières difficiles. Vous risquez de vous isoler de votre famille ou de vos amis.

En particulier, les charlatans déploient plusieurs stratagèmes. Sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter ou Whatsapp, ils vous contactent directement via votre messagerie en vous promettant des consultations de voyance gratuites, des soins miraculeux, des retours affectifs, de la magie…

Sophie Vitali vous met en garde régulièrement pendant le live voyance gratuite sur Mystik Radio ou sur sa page Facebook. Ces personnes mal intentionnées s’immiscent dans le fil d’actualité des messages comportant vos questions.

C’est pourquoi le live voyance gratuite sur Mystik radio se fait désormais en appelant un numéro non surtaxé afin d’éviter ce type d’escroqueries.

Les charlatans peuvent également vous proposer leurs services lorsque vous commentez une publication sur une page concernant le domaine de la voyance ou de la spiritualité.

Les charlatans utilisent tous les moyens de contact disponibles :

Le mail : vous avez certainement déjà reçu des mails d’une auto-proclamée voyante “connue et reconnue” ayant des révélations incroyables à vous faire immédiatement… Elle n’hésite pas à déclamer des inepties du genre : “ Contactez-moi rapidement ! Je ne peux vous laisser dans une telle situation !

Le SMS: de multiples publicités vous incitent à rappeler au plus vite !

Les sites internet ou les pages Facebook vous proposent des soins énergétiques à distance sans communication avec le “praticien” autre que le mail, sans adresse de cabinet ou informations indispensables comme un numéro de téléphone ou des mentions légales.

La voyance ou guidance, si elle est exécutée correctement, doit vous apporter des informations vous permettant de faire des choix, d’obtenir des informations sur votre avenir. En aucun cas, celle-ci doit vous enlever votre libre-arbitre et votre liberté de penser.

Sophie Vitali

Pour résumer, renseignez-vous sur le médium, voyant, chaman, ou magnétiseur avant de consulter.