Voyance et charlatanisme, Sophie Vitali & Olivier Bernard font le point dans le dossier spécial du magazine Infinità

J’ai souhaité écrire ce dossier spécial voyance et charlatanisme pour vous informer sur les dangers, les abus de confiance et escroqueries en tout genre bien trop présent dans le milieu des arts divinatoires. La collaboration d’Olivier Bernard auteur de l’ouvrage : Les portes de l’esprit a été pour moi une évidence. 

Vous trouverez dans cet article des liens vous permettant de lire les articles concernés directement sur le site de l’INAD. Je remercie Youcef Sissaoui, son président pour sa confiance. En espérant que cet article vous soit utile et vous préserve des renards et des personnes malveillantes.

Sophie Vitali

Depuis quelques années, des débordements et des abus de confiance sont légion dans le milieu des arts divinatoires. Impossible à maîtriser selon certains et possible à légiférer selon l’INAD Institut National des arts divinatoires ). 

Quand est-il vraiment ? Qu’est-ce que le charlatanisme et qui sont les personnes malveillantes derrière ces agissements peu scrupuleux ? Beaucoup de personnes et consultants connaissent mon combat contre ces escrocs prêt à tout pour vampiriser votre porte feuille et parfois même votre dignité !

Qu’est-ce que le charlatanisme ?

Si vous cherchez la réponse sur le net, vous trouverez celle-ci : le charlatanisme est l’art d’abuser de la crédulité publique. Autant associé au milieu de la médecine qu’à celui des arts divinatoires, je souhaite donner ma propre version de ce terme ! Selon moi, cette appellation mérite d’être approfondie ! 

Le charlatan abuse en effet des personnes en leur faisant croire n’importe quoi pour en retirer des bénéfices financiers. Il peut aussi s’inventer des capacités extra-sensorielles afin d’avoir une emprise sur des personnes et de prendre le contrôle de leur libre-arbitre.

Pourquoi le charlatanisme est-il aussi présent dans le monde de la voyance ?

Avant toute chose, il est important de préciser que les arts divinatoires ne sont pas légiférés et que tout le monde peut se déclarer voyant, guérisseur ou médium. Il n’existe pas non plus d’école délivrant des diplômes reconnus ou certifiés par l’état. 

Seule et comme toute activité professionnelle, l’inscription au statut d’auto-entrepreneur ou au registre des sociétés est obligatoire. C’est pourquoi, il est parfois difficile pour les consultants de choisir un véritable professionnel de la divination !

Comment reconnaître un charlatan dans le milieu des arts divinatoires ?

Le charlatan à de multiples casquettes ! Il peut être webmaster, crée son site internet en s’auto-proclamant le meilleur voyant de France et vous proposer des consultations de voyance par téléphone avec un médium vu à la TV. Assez malin pour ne pas mettre dans ses mentions légales des informations de contact ou son nom, il reste anonyme et peut escroquer librement. 

Le charlatan peut aussi racheter des fichiers clients vendus par des sites web sur lesquels vous avez fait des achats. Cette acquisition lui permet ainsi de vous envoyer la promo incluant une voyance gratuite par mail.

Un autre plus sournois inclura dans son mail, une photo libre de droit avec Marie ou Teresa ayant vu que votre partenaire vous trompe ! Parfois, Teresa n’a pas dormi de la nuit parce qu’elle a eu des visions sur votre avenir ! Et bien sûr elle ne peut vous laisser dans l’ignorance ! Le charlatan moins malin créera un profil bateau sur Facebook ou Instagram  utilisera la notoriété ou usurpera l’identité d’un médium ou voyante reconnu.

Le charlatan ayant son cabinet avec pignon sur rue existe aussi ! 

Fin psychologue et faisant de multiples recherches sur Google et les réseaux sociaux. Répétant toujours la même chose, et ce, à tous ses consultants, ce charlatan vous connaît et analyse votre mode de vie, votre état d’anxiété et surtout la probabilité de gains dont vous pourriez lui faire bénéficier !

Une autre forme de charlatanisme existe aussi et selon moi la plus grave : le charlatan vous proposant un “faux” contact défunt créant ainsi une dépendance à ses services de médium. Cet escroc est le plus dangereux de par les conséquences qu’il peut y avoir sur votre émotionnel ! Dévastateur, ce personnage malveillant utilise le chagrin de personnes en deuil sans pitié.

Les charlatans, escrocs notoires ou faux prophètes utilisant la peur en réalisant des prédictions alarmistes et affirmant avoir des visions catastrophiques.

Extrait de l’article : Les prophètes de l’apocalypse : Vol au-dessus d’un nid de gourou /blog de l’INAD : https://inad.info/blog/presse-ecrite/803-les-prophetes-de-l-apocalypse

” Leur objectif ? Renforcer la fragilité, créer des névroses, des psychoses, afin d’encourager la consultation. Rien ne les arrête, et l’on suspecte que certains croient réellement à ce qu’ils disent. Par conséquent, que dire de la santé mentale d’un individu affirmant que les enfants vaccinés sont appelés à mourir dans les 3 ans, ou recommandant de ne pas envoyer les plus jeunes à l’école à la rentrée prochaine, ou encore de se cloîtrer pour se préparer à la prochaine apocalypse ?

Ces faux voyants et faux prophètes à l’esprit torturé seraient bien inspirés de faire profil bas, car s’il est une prophétie qui se réalise souvent, c’est bien que l’appât du gain, lorsqu’il repose sur l’abus, la tromperie et l’exploitation de ses semblables finit un jour par se retourner contre son ou ses auteurs.

 Voici quelques conseils pour vous aider à reconnaître un charlatan :

Un véritable médium ou voyant ne vous inonde pas de mails alarmistes.
Une soit disant secrétaire ne doit pas non plus appeler à votre domicile ou sur votre portable pour vous proposer une voyance par téléphone avec le plus grand des médiums. Je vous propose de lire l’article : Voyance bidon et escroquerie en bande organisée sur le blog de l’INAD pour mieux cerner le mode de fonctionnement de ces LÉA ‘’voyante-télépathe ‘’ et autres bandes organisées.

 https://inad.info/blog/temoignages/750-voyance-bidon-et-escroquerie-en-

Celui-ci ne doit pas non plus vous proposer de la magie blanche, rouge, noire… Ni de retours affectifs. Vous rappelez-vous de l’affaire de cette “fausse sorcière, Danaé Roux” ayant escroquer pas moins de 1.200.000 € en à peine 4 ans à une star de la télé-réalité ? 

Cette pseudo-sorcière a même entrepris en 2016 , une action judiciaire en diffamation à l’encontre de l’INAD afin de voir légitimer par la justice ses travaux occultes imaginaires ! Le monde à l’envers ! Bien évidemment, elle perd son procès. 

Source : article : Une fausse sorcière dans la tourmente / Le blog de l’INAD : https://inad.info/blog/presse-ecrite/761-une-fausse-sorciere-dans-la-tour

Les tarifs des consultations doivent être lisibles et transparents !


Le site web doit comporter des mentions légales établies et vous devez pouvoir contacter facilement le médium ou voyant. Important : le propriétaire du site ne peut oublier d’éditer ces mentions légales de par la lourde amende à laquelle il peut être condamné et il le sait !

Selon la loi : l’absence d’une information obligatoire est punie d’une amende de 1 500 €. Tout traitement informatique non consenti des données recueillies est puni de 5 ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende. Vous comprenez donc mieux la nécessité de vérifier les mentions légales de tout site web sur lequel vous faites un achat ou consulter un voyant.

Source : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31228

Un vrai clairvoyant ne doit pas non plus vous poser des questions sur le pourquoi et le comment de votre question.

Luttons contre le charlatanisme !

Ce combat est mené depuis 1987 par l’INAD Institut National des Arts Divinatoires ) dont le président est Monsieur Youcef Sissaoui . Cette association préserve les droits des consultants victimes d’abus de confiance et d’escroqueries relatives au milieu des arts divinatoires. 

Le problème majeur est selon moi qu’il n’est porté à la connaissance de l’INAD qu’une infime partie du nombre d’affaires ou litiges. L’INAD centralise les plaintes, soutient moralement et juridiquement les victimes d’abus et ou d’escroqueries avec la collaboration d’avocats qualifiés, dans le cas et dans le cas seulement ou sa médiation de compositeur amiable échoue.

Par l’entremise de l’INAD, des dossiers de clients abusés ou mécontents portant sur des centaines de milliers d’euros ont été traités à l’amiable dans la discrétion la plus totale.
L’INAD est également consulté par divers organismes et les services de l’état : presse écrite, parlée, télévisée, police, justice et gendarmerie nationale.

Pour conclure et cela n’engage que ma personne, je reste convaincu que le seul moyen de lutter contre le charlatanisme c’est VOUS ! 

Par Sophie Vitali, médium, conférencière, parapsychologue, chroniqueuse presse, animatrice radio et membre de l’INAD.

Voyance et arnaque en ligne

Comment éviter les escrocs ?

Le nombre de voyants, tarologues, numérologues, astrologues et j’en passe présents sur le net est innombrable.

Difficile au milieu de cette foule de savoir qui possède vraiment des dons et lequel va vous soutirer au minimum 50€ pour vous dire des banalités qui peuvent s’appliquer à un peu près n’importe qui.

C’est un long chapitre de mon livre Les portes de l’esprit car cette pratique répandue fait un tort moral énorme et financier encore plus grand à des milliers de personnes, souvent fragiles, en situation de mal-être, en situation de faiblesse extrême tout en décrédibilisant au passage ceux qui travaillent sérieusement dans le plus grand mépris de toute déontologie.

C’est pourquoi, il me parait important de vous donner quelques trucs et astuces pour éliminer d’office les charlatans, les prédicateurs racoleurs et autres marabouts sorciers afin d’être plus méfiants sur ces habiles dissimulateurs car tout ce qui brille, n’est pas une boule de cristal.

Cependant, tous les voyants ne sont pas des escrocs et des signes permettent de reconnaître les vrais des faux.

Quels sont les signes du charlatanisme ?

Tout d’abord, méfiez-vous, comme je viens de le dire de tout ce qui brille…. Trop !

Les pages web avec des informations dans tous les sens, des témoignages (souvent bidons) sur la gauche une animation sur la droite, des encarts pubs, des couleurs flashs et des titres de « meilleur ceci » ou « prix 2018 de… » doivent déjà vous rendre méfiants.

Trop d’infos tuent l’info et un vrai voyant, médium…ect.. N’a pas besoin de toute cette fioriture publicitaire pour attirer l’attention.

Sachez aussi que, même si l’importance est minime ; les photos des voyants des « grands sites » ne sont pas contractuelles, donc ce ne sont pas, la plupart du temps, les voyants réels qui y sont représentés, mais des photos d’illustration.

Le physique n’a bien entendu aucune importance, mais il est intéressant de constater que l’on retrouve la même personne à des endroits différents sous un autre nom.

Les sites de voyance par audiotel pratiquent des tarifs qui peuvent faire peur.

Il n’est, en effet, pas rare de voir des prix de 4 euros la minute et ça peut monter encore plus haut. Fuyez d’office ces sites. Favorisez les audiotels gratuits ou au tarif normal tel que celui de Sophie Vitali Medium Voyante

Le second conseil que je vous donnerai et sans doute le plus important, est de faire attention au “profilage”. Ce terme tout droit sorti d’une série policière américaine est une réalité.

En effet, nous révélons aux autres notre personnalité et nos traits de caractère sans même nous en rendre compte. Différents tons vocaux (ton normal, excité, apeuré, défensif, etc.), les mouvements des yeux, les expressions faciales et le langage corporel (la façon dont la personne se tient ou la position de vos mains, de vos jambes) ainsi que des détails insignifiants comme des bijoux, a priori anodins ou un accessoire en disent beaucoup plus long que vous ne croyez.

Gardez votre état d’esprit neutre, car ces derniers vont amener à baser votre opinion sur des idées et non sur des faits, sur ce que, inconsciemment, vous avez révélés.

Les charlatans cherchent impérativement des moyens pour soutirer un maximum d’informations concernant les personnes consultées. Ils tentent de connaître les attentes des consultants.

Lorsqu’ils connaissent vos envies, ils commenceront à vous manipuler. Quelques fois, les faux médiums conseillent comme s’ils berçaient leurs clients avec les réponses recueillies par les questionnements.
De surcroit, certaines plateformes font appel à des Mentalist France, des manipulateurs professionnels qui aggravent le problème des gens désespérés et les rendent accros à la voyance.


Théodora que j’ai interviewé parmi tant d’autres dira que les charlatans promettent à leurs “victimes” l’exactitude de leurs prédictions, ce qui est arrogant pour la simple et bonne raison que cela n’existe pas.

Non seulement un voyant, médium…etc.. peut se tromper, mais sachez aussi et surtout qu’il ne peut pas donner de date précise. 

Au-delà de ce fait, il y a aussi votre libre-arbitre qui entre en jeu et peut tout changer.
Elle ajoute que dans l’astrologie (qui est son domaine) et pour laquelle j’émettais les plus grands doutes, elle utilise des méthodes très rigoureuses combinant l’astronomie, la psychologie, l’Histoire et la géographie.

*
Astrologues et astronomes ont toujours œuvré ensemble et c’est une réponse qui m’a plus, car c’est exact et surtout ce qu’il faut faire.
Les utilisations divinatoires du tarot se voient, au même titre que pour les astrologues, reprocher toutes les critiques et accusations de charlatanisme qui sont faites aux pratiques de voyance en général.

Les taromanciens sont soupçonnés d’exploiter « l’effet Barnum » (en référence aux talents de manipulateur de l’homme de cirque). Cet effet de validation subjective ou effet de validation personnelle induit toute personne à accepter une vague description de la personnalité comme s’appliquant spécifiquement à elle-même, et avec un apprentissage de la signification des cartes, tout le monde peut être un voyant potentiel.

Avant de choisir un voyant, il est essentiel de s’informer sur ses expériences : combien de temps est-il tarologue ?

Que disent les gens qui l’ont déjà consulté car comme souvent, il faut privilégier la méthode de bouche à oreille et les avis des gens qui sont sur les forums mais nous y reviendrons.
Pour gérer plus de clients et pour proposer des offres plus intéressantes que la concurrence offre elle aussi, certaines plateformes de tarologie utilisent des systèmes automatiques pour répondre et pour envoyer des messages programmés à ses clients. On appelle ce système un tarologue-robot.


C’est pourquoi si vous passez sur une plateforme qui offre des services de tarologie, il faut surtout faire attention aux réponses surtout très rapides et souvent ciblées.

Si on n’a jamais consulté un cabinet de voyance et qu’on reçoit un message non sollicité d’un médium, la meilleure politique est de le supprimer et de l’oublier.

Des critiques acerbes de cette pratique, j’en ai trouvé un extrait sur « davidmocq.com ». (David Mocq, un voyant réputé comme il se décrit). S’il reconnait avoir beaucoup utilisé le Tarot de Marseille au début de son exercice professionnel, bien que peu de temps, c’était surtout dans le but de stimuler ses perceptions…


« J’ai très vite compris que cela était inutile.
En effet, pourquoi emprunter des chemins de terre alors qu’il est possible de prendre l’autoroute ?


Il a très rapidement compris également, que ces lames étaient à même de provoquer, de par la suggestivité des symboles et des images, de nombreuses erreurs…

” Ce n’était, en fait, absolument pas une aide, mais un boulet ».
Est-ce à dire que le tarot est une arnaque, sûrement pas mais je favoriserai à votre place le face-à-face dans ce domaine ou des personnes qui prennent le temps mais en aucun cas des tirages automatiques.
N’oublions pas que certains « voyants qui ne voient rien » sont pires que culottés et être contacté par un médium ou un réseau de voyance sans être mis directement en contact peut conduire à une escroquerie de voyance.

Gardez l’œil ou plutôt votre attention ouverte et alerte lorsque l’on parle de voyance gratuite.

Tout travail (sérieux) mérite salaire et souvent, les services dits « gratuits » cachent des frais ou bien, la voyance gratuite est aussi faite pour collecter des mails.
Mail que vous recevrez sans tarder avec des généralités plus lourdes les unes que les autres vous invitant à le/la contacter pour vous parler de la grande révélation qui lui est arrivée.

C’est très courant dans ce domaine. On commence parfois par une voyance gratuite, puis on se laisse tenter par une offre et hop!
On se lance en disant que ce sera juste pour une fois, à 20 €, tant pis, je ne risque pas grand-chose, mais attention, bon nombre de services fonctionnent par abonnement. On pense que l’on paye une fois, mais ce n’est pas le cas, on paye deux fois voire plus.

Je découvre dans le journal « 20 Minutes », Rose-Anne Vicari, ancienne voyante, qui reconnaît s’être lancée dans l’activité pour sortir de la précarité.
« On peut très bien gagner sa vie en exerçant la voyance, affirme-t-elle. Il y a des gens à qui on extorque des centaines de milliers d’euros.»

Dans son livre Confessions d’une voyante, cette repentie raconte comment elle a gagné jusqu’à 2.000 euros par mois, « plus ou moins déclarés », en « répétant des automatismes » : « J’ai mis environ un an à m’apercevoir que je n’avais pas de don, mais simplement de l’empathie qui me permettait de cerner les gens », confie-t-elle.

Coté tarifs, pour les consultations de voyance, ils sont libres en France, mais méfiez-vous des prix trop élevés, qui dépassent les 60 € – 80 €, ils ne sont pas toujours justifiés et encore moins en distanciés. 

Méfiez-vous du travail « complémentaire », de votre aura, énergie négative en vous, malédiction, de nettoyage qui aura pour seul résultat souvent de nettoyer surtout votre compte en banque. Dans tous les cas, les tarifs ne peuvent varier et doivent faire l’objet d’un affichage clair.

Une épreuve, une peine, un doute, une angoisse ne doivent pas vous précipiter dans les bras du premier illusionniste venu. La situation restera ce qu’elle est pour le moment et gagnerez beaucoup en réconfort, en conseil, en direction à prendre si avant de payer ou même de consulter tout court, vous lisez les conditions.
Là, on cherchera à savoir le nom de la société, le siret, l’enregistrement au registre du commerce…etc Car si ce n’est pas écrit, ce n’est pas bon signe.

Si vous passer par un site en ligne, une consultation téléphonique, regardez le pays dans lequel se trouve le professionnel. Autrement, en dépendant d’une autre juridiction, vous n’aurez pas de recours possible et qui sera de toute façon très difficile.
Regardez les avis sur internet, tapez le nom et prénom sur votre moteur de recherche, prenez 15 à 20 minutes pour en savoir plus avant de vous lancer.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse de médium, cartomancienne, voyant(e), astrologue, numérologue ou autre, sachez que votre intuition, votre sens commun restent les meilleurs juges.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise, ressentez quelque chose d’étrange, n’hésitez pas à mettre un terme à la consultation.
Vous trouverez sur le net nombre de liens avec « la liste noire des sites de voyance » mais également l’INAD qui se propose, si vous êtes victime de d’agissements frauduleux de les contacter afin d’envisager les mesures à prendre.

Institut National des Arts Divinatoires (INAD)
8, rue de Nesle
75006 Paris
France

Afin de moraliser la Profession des arts Divinatoires, éviter les dérives multiples qui découlent de ces pratiques où n’importe qui peut devenir du jour au lendemain médium, voyant, astrologue, mage, sorcier…

L’Institut National des Arts Divinatoires (INAD), est une association d’information, de prévention et de protection contre les Abus et les Excès de la profession.
Elle propose, à l’intention des praticiens désirant instaurer des rapports satisfaisants avec les consultants et dans l’intérêt de tous, une Charte Morale et Professionnelle. De plus, et en cas de procès, l’INAD apportera son concours et se portera partie civile.

Je pense qu’à ce stade, vous êtes armés pour prendre les bonnes décisions, choisir le bon professionnel et éviter les prophètes de l’apocalypse afin de rendre à cette profession, ces professionnels, le sérieux, tout le respect et reconnaissance qu’ils méritent.

Par Olivier Bernard, auteur

“Les portes de l’esprit” retracent la numérologie, voyance, médiums, esprits, parapsychologie, hypnose et bien plus encore….
Des années de travail qui sauront vous fasciner, faites moi confiance.