Je ne pensai pas lorsque j’ai terminé l’écriture de mon ouvrage : “Les portes de l’esprit” aux éditions des 3 colonnes, en apprendre autant après coup.
​Je pensais même avoir fait le tour de la question en matière de voyance, médium, parapsychologie et associé.

Naïveté ou ignorance, voire un peu des deux, ce livre m’a rapproché d’un public comme je le pensais curieux et intéressé, mais aussi et surtout, si vous l’avez lu, de nombreux professionnels.
Parmi eux, il y a Sophie Vitali avec laquelle j’enchaîne de nombreux live par le biais de Facebook, des échanges et relations riches en articles à quatre mains.

Nous nous sommes donc en quelque sorte associés dans nos publications sur le réseau social mondial et ainsi pûmes parler de la même voix de la même chose.

Ainsi, il y a eu les émissions : Connaissez-vous les lueurs célestes ?, Les portes de l’esprit ou bien le libre antenne Paranormal ou encore Le dossier : Voyance et charlatanisme.

Parmi toutes ces pratiques explorées ou découvertes, il y a la TCI.

TCI réalisée avec du plomb par Sophie Vitali médium

TCI réalisée avec du plomb par Sophie Vitali médium

La plupart des sites que vous pourriez consulter sur le sujet vous apporteront l’information rassurante qu’ils ne sont ni religieux, ni sectaires et ouverts pour vous apporter des témoignages sur l’existence des voix dites paranormales.

Mais qu’est-ce que c’est ? La technique consiste à enregistrer les voix du monde invisible à l’aide d’un enregistreur.
Ce procédé démontre de manière stupéfiante les preuves des contacts paranormaux et il permet de soutenir les personnes endeuillées par un réconfort qui vise à soulager la douleur de l’absence.

Certes, mais concrètement, comment ça se passe ? Ma curiosité est piquée et je découvre que Sophie Vitali pratique également cet exercice par le biais des réceptions qu’elle reçoit de l’au-delà.

“La TCI ou Sophie Vitali l’intermédiaire de l’au delà “

TCI visuel réalisée par Sophie Vitali en 2019 avec du plomb.

TCI visuelle réalisée par Sophie Vitali en 2019 avec du plomb.

S.V : En effet Olivier, à l’âge de 14 ans, j’ai réalisé mes premières TCI avec ma chaîne hi-fi ! Seule dans ma chambre d’adolescente, j’ai commencé mes expériences sans vraiment savoir comment pratiquer… Je viens d’une famille ou parler de médiumnité n’était pas possible !

Toujours est-il que mes expériences ont été concluantes et catastrophiques ! Oui, on entendait clairement des défunts sur mes enregistrements et dangereuses parce que je ne connaissais pas la protection. J’ai donc été sujette à différents phénomènes paranormaux. Cette erreur est celle des débutants. Tu en parlais au début de cet article, nous proposons des émissions interactives ainsi que des articles afin d’éveiller les consciences.

Le but de ces contenus est de faire prendre conscience aux lecteurs et aux spectateurs que la pratique des arts divinatoires et de l’ésotérisme n’est pas un jeu ! La protection est primordiale ! La TCI a été mise en avant avec le film Fréquence Interdite sorti en 2000. Facile d’utilisation, cette pratique permet d’obtenir des messages de l’au-delà par le biais de voix électroniques obtenues avec ou sans fond sonore.

Mais pas seulement ! La TCI peut être aussi visuelle ! Il m’arrive régulièrement de prendre en photo ma boule de cristal et d’y apercevoir des visages ou formes. Chacun trouvera le support avec lequel il est le plus à l’aise : pierres, eau, vapeur, bougies, flammes, métaux fondus…

De nombreux débordements dans le milieu des arts divinatoires

O.B : Il y a certes des lignes de partage à tracer, et à tracer nettement et également, des ambiguïtés à noter, voire des éléments tout à fait néfastes à dénoncer dans les nouveaux engouements de ce spiritisme du XXIe siècle. Rapidement, c’est sur ce terrain que je veux entraîner Sophie Vitali et naîtra l’article Voyance et charlatanisme.

S.V : Cet article au regard de notre vision des pratiques ésotériques me paraissait évident. En effet, s’il y a bien un sujet qui me fait bouillonner, c’est le charlatanisme, autrement dit les abus de confiance. J’ai conscience que le milieu des arts divinatoires n’est pas légiféré et pour cause ! Nous parlons d’un domaine qui n’est pas palpable et dans lequel le mot fiabilité n’a pas sa place !

Il faut que les consultants comprennent qu’obtenir des informations apporte d’autres perspectives sur l’avenir, mais aussi que la notion du libre-arbitre doit demeurer intacte. Je vous invite également à prendre garde à toutes propositions d’un médium concernant la magie : retours affectifs, éliminations d’un ou d’une rivale… Ne rentrez pas dans le jeu de ces escrocs n’en voulant qu’à votre porte feuille !

Oubliez aussi les sites de voyance par téléphone s’auto-proclamant les N°1 ou les meilleurs de France. Pour résumer, soyez très vigilant ! Si vous consulter le blog de l’INAD (Institut National des Arts Divinatoires) dont je suis membre, vous lirez des affaires incroyables. Des plaintes de consultants ayant été pour la plupart escroqués de plusieurs dizaines de milliers d’euros par des pseudos-voyants, et ce, sans aucun scrupule.

Un autre point notable et pas des moindres est l’engouement pour la médiumnité et la voyance gratuite en direct sur les réseaux sociaux. J’ai pu y voir des personnes grimées racontant et faisant n’importe quoi ! 

Affublées d’un chapeau de sorcière et proclamant parler avec les archanges, ces personnages illuminées ne transmettent que des informations erronées ! D’autres prétendront parlé en direct avec les défunts et vous propose une véritable pièce de théâtre mêlée de tristesse et d’un jeu d’acteur des plus médiocre. Cette communauté vivant dans les méandres de Facebook, Instagram ou Tik Tok fait beaucoup de tort à ma profession.

En terme de communication avec les morts, il y a une notion qui dépasse les autres.

O.B : La vision du temps, d’abord, se fait plus nettement chronologique, plus claire, d’où une question, de plus en plus insistante : qu’en est-il des morts « entre» leur trépas et le jour final de l’accomplissement de toutes choses (c’est là que naît la doctrine du purgatoire par exemple).

S.V : Par expérience et des messages que j’ai reçu de mes guides, le temps de l’autre côté n’existe pas cependant. L’âme après son décès et si elle passe correctement de l’autre côté est affecté à un poste ou restaurer. En temps terrestre, on doit compter environ 6 mois voir plus pour entrer en contact avec ce défunt. 

Certaines âmes restant bloquées dans le passage ou ne souhaitant pas quitté la vie terrestre sont quant à elles accessibles rapidement et nécessitent parfois l’intervention d’un passeur d’âme.

O.B : Il n’est pas question de vous apporter ici une seule et unique version de mes recherches et des pratiques de Sophie Vitali.  Nous ne prétendons pas détenir la vérité et nous ne brandissons pas cet article comme l’auraient fait certains prédicateurs. Certains orateurs peu scrupuleux indiquant haut et fort que nulle autre vérité ne peut être acceptée !

Nous avons ici affaire, de part et d’autre, aux limites du temps et de l’espace. En ce sens, à l’articulation des ordres principalement différents de l’appris, de l’inné et du créé.
De part et d’autre aussi, et pour ces raisons même, l’image, le mythe et la représentation apparaissent présents, irréductibles et requis.
De part et d’autre, enfin, l’articulation se fait en fonction d’une expérience du monde et de l’existence.

La question de la mort non seulement n’est plus taboue, mais ne saurait pas se réduire au problème du décès. 

O.B : La mort est par définition un espace qui porte à polémique, une transition, une limite, en ce qu’elle oblige à la pratique d’une situation intermédiaire sans confort.

S.V : La survivance de l’âme est sans nul doute la QUESTION du fondement de l’humanité. La seule certitude dans ce monde est la finalité incontestable de notre corps physique traduit par la mort. Pour les lecteurs les plus sceptiques et on peut les comprendre, il ne s’agit pas de croire ou non à une vie après la mort, mais de constater que les informations perçues par des médiums ne peuvent être exactes sans connexion avec des êtres ou âmes disparues sur ce plan.

Comment expliquer que certaines personnes puisse localiser des personnes disparues ? Résoudre des meurtres ou tout simplement décrire des monuments ayant é démoli et que la science permet de reconstruire virtuellement . Comment expliquer qu’un médium puisse connaître votre vie passée ou futur sas jamais avoir été en contact avec vous auparavant ?

Ma théorie selon laquelle nous sommes tous médiums est fondée sur le fait qu’il ne peut y avoir de l’intuition sans connexion avec l’au-delà…

Pour en savoir plus sur Olivier Bernard

Olivier Bernard auteur des livres : Les lueurs célestes et Les portes de l'esprit
Sophie Vitali sur Facebook, abonnez-vous !
Chaine YouTube : Sophie Vitali Médium Voyante

Pour en savoir plus sur Sophie Vitali

Sophie Vitali membre et voyante reconnue par l'INAD ( Institut National des Arts Divinatoires )
Sophie Vitali sur Facebook, abonnez-vous !
Chaine YouTube : Sophie Vitali Médium Voyante

Participez à nos émissions en direct !