Chico Xavier, célèbre voyant brésilien

Francisco Cándido Xavier, alias Chico Xavier, est l’un des médiums brésiliens les plus connus du XXè siècle. Né en 1910 et mort en 2002, il a rédigé plus de 400 ouvrages sur la sagesse et le spiritisme, traduits dans plusieurs langues.

Chico Xavier/le blog de Sophie

Né dans une famille pauvre de Pedro Leopoldo, il compte 8 frères et sœurs. C’est à la mort de sa mère, à l’âge de 5 ans, qu’il commence à entendre des voix. Il se tourne ainsi progressivement vers le spiritisme.

Malgré sa mort, Chico Xavier compte aujourd’hui des millions d’adeptes qui voient dans ses œuvres la possibilité d’obtenir des réponses claires sur leur avenir.

De nombreux médiums spécialisés dans la voyance par flash s’appuient sur ses travaux afin de mieux appréhender la psyché de leurs patients et communiquer avec les esprits.

Certaines séances de voyance s’appuient sur les travaux de Chico Xavier

Célèbre voyant du Brésil, Chico Xavier a voué sa vie à ses talents de médium. Dès l’âge de douze ans, il parvient à rédiger une première œuvre qui lui aurait été dictée par un esprit, ce qui ne tarde pas à éveiller la curiosité. À 17 ans, Chico Xavier démarre une activité de médium, et il perfectionne ses capacités en psychographie.

Par ailleurs, en utilisant la technique de la voyance par flash, il communique avec les esprits. De nombreux poètes ou écrivains brésiliens et portugais, tous décédés, lui communiquent leurs œuvres.

La qualité rédactionnelle de ces poèmes le propulse alors comme fer de lance du spiritisme. Chico en devient un symbole dans toute la nation brésilienne.

Accompagné de journalistes qui participent à ses séances de voyance en direct, Chico Xavier popularise le spiritisme et des millions de personnes commencent à s’y adonner afin de contacter un être cher ou de connaître leur avenir.

Le médium a largement contribué à rendre populaire

la voyance par flash

Par ses talents divinatoires mais aussi son empathie, Chico Xavier célèbre voyant du Brésil n’a cessé de rédiger des poèmes et des romans d’une qualité remarquable et qui lui ont été dictées par les esprits. Il parvient à retranscrire avec une fidélité impressionnante des œuvres littéraires qui sont aujourd’hui des références dans le monde de la culture lusophone.

Ses œuvres ont été vendues à plusieurs millions d’exemplaires, et tous les bénéfices ont été intégralement redistribués dans des œuvres caritatives, notamment à destination des plus pauvres du Brésil.

Cet acte de générosité n’a fait que renforcer sa popularité, si bien que Chico Xavier devient une icône à travers tout le pays. Des statues sont érigées en son honneur, et de nombreuses villes consacrent une rue avec son nom.

Ses talents divinatoires et sa sagesse sont actuellement une référence chez les médiums, voyants et cartomanciens.

Un talent exceptionnel, inexplicable rationnellement

De nombreux spécialistes et scientifiques ne comprennent pas comment Chico Xavier, ce célèbre voyant du Brésil a pu être aussi prolixe. Ses œuvres sont d’une qualité exceptionnelle requérant normalement de longues études et un don certain pour les lettres.

Chico Xavier

Chico Xavier pendant l’une de ses séances.

Sans nul doute on retiendra les qualités humaines de Chico Xavier. Les députés de l’assemblée nationale brésilienne ont quant à eux officiellement reconnu son rôle dans le développement spirituel du pays.

Le Brésil compte aujourd’hui plusieurs millions d’adeptes du spiritisme et se rassemblent lors d’événements organisés tout au long de l’année.

Des voyants, des médiums et des chamans du monde entier prennent toujours exemple sur ses travaux et sa personnalité pour favoriser cette technique visant à créer des ponts avec l’au-delà.

Chico Xavier est devenu en quelque sorte un symbole de la voyance et du spiritisme, pratiqués avec bienveillance. Il a également contribué à renforcer l’image d’une pratique si décriée dans le monde de la science. Certaines de ses œuvres font désormais partie du patrimoine culturel Brésilien officiel.

Élu en l’an 2000 « Minéro du XXe siècle » à la suite d’un sondage auprès de la population brésilienne, il est désormais passé à la postérité.